Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 14:00

dherbeyCe mercredi 9 juillet, j'ai assisté à la deuxième commission intercommunale "Culture, Patrimoine culturel et équipements sportifs" du Pays Voironnais où j'ai pu entendre Mr Présumey évoquer des réflexions menées au sein de la commission municipale à la vie locale (Economie, tourisme, patrimoine...) Or, les 3 membres élus de notre groupe d'opposition pour cette commission, n'ont pas été convoqués. La loi semble donc ne pas être respectée.

A vrai dire, depuis les élections, aucune commission n'a du avoir lieu dans notre commune, puisque nous n'avons jamais été sollicités pour remplir nos fonctions. Sauf qu'apparemment, il y a tromperie et mensonge puisque ces commissions ont l'air d'avoir eu lieu sans nous! 

Autre exemple: on constate la mise en place d'un appel d'offres pour le mois de juillet, sans consultation de la commission d'appel d'offres ou peut être parce que celle-ci a également  eu lieu "en cachette" mais dans ce cas là, encore dans l'illégalité.

Mme Bucci, adjointe à l'éducation et à la petite enfance parle de ses 30 réunions de concertations sur les rythmes scolaires mais pourquoi en trois mois n'a t'elle pas été capable de réunir une fois la commission rattachée à ce domaine? Je suis membre élue de cette commission et je n'ai toujours pas reçu de convocation alors que débutent les vacances scolaires! Que dois-je en déduire? La loi n'est-elle pas respectée ou sont-ils économes en matière de travail?


Lors du premier conseil municipal, Mr Dherbeys affirmait clairement qu'il inviterait TOUS les ELUS en insistant sur ceux de l'opposition à se joindre à lui pour les réunions de quartier (voir vidéo). Cependant, le journal municipal de ce mois-ci nous apprend qu'une réunion de quartier s'est tenue au Peilladoux le 14 juin 2014, alors qu'aucune information nous a été communiquée, ni directement, ni dans l'agenda de la ville! Agir en sous-marin, pour des soi-disant fervents de la transparence et de l'exemplarité devient une farce et une énorme duperie pour tous les habitants!

Toujours dans son discours du 1er conseil municipal, Mr Dherbeys énonçait «Je suis profondément attaché aux valeurs républicaines et au respect de la démocratie (bien évidemment!) seul doit prédominer l'intérêt communal. Aussi je travaillerai avec tous ceux qui le souhaitent au service de tous les habitants"

Oui, Mr Dherbeys, alors  pourquoi tentez-vous toujours de nous évincer?

Pourquoi avons-nous du vous écrire pour demander d'être invités, comme il se doit en tant qu'élus, aux événements de la commune que vous inaugurez?

Pourquoi au même titre que vos conseillers municipaux "de base" (comme vous appelez ceux à qui vous n'avez confié aucune prérogative), nous ne disposons toujours pas d'adresse mail de la ville?

Pourquoi le courrier pour l'AG des femmes élues de l'Isère  a t-il  été communiqué à Mme Patroncini et à moi-même qu'une fois la réunion passée?

Pourquoi n'avez-vous pas respecté votre propre règlement intérieur pour répondre à notre lettre ouverte? Il vous a fallu un mois pour nous adresser un retour de manière évasive, voire hors-sujet et en contournant certaines questions! Sur les chiffres de la délinquance réclamés  depuis des mois, vous nous fournissez un comparatif sur le seul mois de mai. Alors oui, on peut déjà constater en comparant seulement les chiffres du mois de Mai 2013 à ceux du mois de mai 2014, une évolution de 50% pour les atteintes volontaires à l'intégrité physique, de 77,8% pour les atteintes aux biens et de 100% pour les escroqueries, les infractions économiques et financières. Mais soyons sérieux tout de même, nous attendions des comparatifs annuels! Au regard de ces chiffres, nous comprenons aisément pourquoi vous êtes si frileux à nous les transmettre. Cela entrerait certainement trop en contradiction avec votre terme de  "petite délinquance», sur lequel vous vous discréditez!

Quant à votre délai de réponse, permettez-moi de vous rappeler ce que prévoit VOTRE règlement intérieur, que vous n'appliquez pas:

Chaque membre du conseil municipal peut adresser au maire des questions écrites sur toute affaire ou tout problème concernant la commune ou l’action municipale. Les questions écrites peuvent être posées à tout moment.
Le Maire dispose d’un délai de 15 jours pour y répondre.
Toutefois, dès lors que la réponse à la question posée nécessite des recherches approfondies, ce délai est porté à un mois. Le maire est tenu d’aviser le conseiller municipal concerné, dans les huit jours à compter de la réception de la question, de la prolongation du délai.


D'autre part, pourquoi le local soi- disant prêt pour nous, comme la loi le prévoit,  n'est toujours pas mis à notre disposition?

Pourquoi en tant que directeur de publication, vous inscrivez clairement dans le journal municipal, Mr Di Nola, seul élu de sa liste comme un groupe des élus d’opposition et de même pour Mr Lacroix? Ne faut-il pas être au moins deux pour former un groupe? Faites-vous abstraction des démarches LEGALES pour la reconnaissance et la création d'un groupe politique?

De plus, en disposant d'un journal municipal financé par les contribuables, au même titre que vos indemnités, trouvez-vous normal de vous approprier, sur vos 12 pages, encore un espace sur celui réservé à l'expression libre des élus non issus de votre majorité, en tant que groupe des élus majoritaires ? 

Pourquoi en tant que maire vous connaissez si peu les lois et l'histoire de notre commune? Ne jamais avoir entendu parler des modalités d'un vote public, au premier conseil, pour un élu qui se targue de sa grande expérience est tout simplement risible!

Pourquoi avoir également encore laissé une entreprise comme "Paraboot" quitter notre commune?


Pourquoi niez-vous tous les graves faits qui se sont passés sur notre commune?

Pourquoi justifiez-vous les scores minables de votre parti aux européennes par l'abstention et des raisons diverses ? Ne comprenez-vous pas, tout bonnement, que les gens ont en marre de ceux qui palabrent mais qui n'écoutent pas et qui n'agissent pas? Qu'ils en ont assez d'endurer la réalité, bercés par un son qui sonne toujours de plus en plus faux avec vos belles promesses itératives!

Pensez-vous qu'en parlant dans votre édito de ce mois: "d'être le plus souvent possible au plus près des Tullinois sur le terrain" comme on dit", témoigne d'une réelle proximité de fait ou d'une proximité "comme on dit", pour vous qui n'êtes pas habitués à ça? 


Pour conclure, on sait qu'après tant d'années de non respect de la démocratie, il est difficile  pour vous et votre groupe de renouveler vos vieilles et désuètes pratiques! On ne se réveille pas un matin en se disant "tiens, je vais être plus proche des gens et plus démocrate!"


Mais essayez! Quel émerveillement nous aurions-tous à vous voir changer les choses en profondeur!


  Stéphanie AUGIER

Partager cet article

Repost0

commentaires