Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 08:00

Lors de la campagne municipale, la majorité des usagers des écoles se sont confiés à nous, nous disant ne pas vouloir de la réforme du nouveau rythme scolaire. Nous nous étions engagés à ne pas l’appliquer si la liste « Tullins Avenir 2014 » l’emportait, ce qui n’a pas été le cas.


Lors de son premier conseil municipal, M Dherbeys a parlé rapidement de ce point en disant : « pour l’éducation de nos enfants, nous allons dès la semaine prochaine, valider la réunion de concertation avec l’ensemble des partenaires pour la réforme des rythmes scolaires. C’est un système qui a déjà eu 24 réunions de concertations ».

Il est évident qu’à la fin de cette intervention, M Dherbeys appuie sur le fait qu’il y a eu  beaucoup de réunions à ce sujet. Certes, mais si la municipalité sortante avait concerté tous les usagers de l’école dès le départ, ils auraient économisé du temps et de l’argent.

Lors d’une réunion avec les conseillers municipaux de la majorité, un dépliant leurs a été remis. Sur ce dernier, distribué quelques mois auparavant aux parents des écoles concernées,  était indiqué que le nouveau rythme scolaire serait de vigueur à la rentrée 2014, après une large concertation et à l’unanimité.


Suite au retour fait par les usagers des écoles lors de la campagne, nous avons décidé de faire une pétition pour voir ce que signifiait une « large concertation » pour la mairie.

Lors de cette pétition qui a circulé fin avril, nous avons demandé aux usagers de l’école (parents, grands- parents, assistantes maternelles) s’ils avaient été consultés par la mairie pour la mise en place de la réforme.

83% des usagers ont répondu NON. Après plusieurs discussions avec des parents délégués, nous nous sommes aperçus que la concertation a bien été faite avec les parents délégués (1 ou 2 parents par classe), les directeurs d’écoles (1 employé par école sur l’ensemble des employés), aucun grands-parents, ni assistantes maternelles, ni futurs parents. La large concertation annoncée sur le dépliant aurait donc du être mentionnée comme une concertation minoritaire.

 De plus, il a été dit à ces personnes qu’il n’y avait pas le choix, qu’il était obligatoire de passer à ce nouveau rythme scolaire. Dans ces conditions là, sans plus d’informations, il est compréhensible que les personnes aient voté pour. Or comment expliquer qu’il y ait plus de 55 maires qui aient dit non ?


Suite à notre pétition, des  réunions « d’urgence » ont été organisées et toutes les assistantes maternelles ont reçu une invitation pour assister à une assemblée à la mairie pour connaître leurs points de vue à ce sujet.

Le nouveau ministre de l’éducation s’est depuis prononcé pour assouplir le dispositif de ce nouveau rythme, tout en gardant les 4 jours ½. Nous irons donc de nouveau à votre rencontre, pour recueillir vos impressions.


Nous vous remercions tous pour votre participation et vos encouragements, lors de cette action menée par notre association.


Charlotte BERNARD-REYMOND

Présidente de l’Association Tullins Avenir Solidaire.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires