Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 juin 2014 5 06 /06 /juin /2014 17:19

Suite à deux commentaires dogmatiques de deux personnes proches de l'équipe Dherbeys-Présumey,  s ur la page Facebook de l'association Tullins Avenir Solidaire, concernant l'article fait par Charlotte Bernard-Reymond sur la réforme des rythmes scolaires, nous tenons à faire une réponse officielle sur notre site.

 

Bonsoir Mesdames,


Pour répondre simplement  à vos messages « musclés », voire insultants de la part de Mme Cathy BRINSTER FERSING et sans vouloir rentrer avec vous dans une polémique ou un débat stérile, puisque nous savons très bien où vous vous positionnez  en étant membre du clan « Présumey », je vous répondrai rapidement sur les points suivants :

-        Je commencerai par vous remercier pour avoir souligné  votre  « neutralité  politique » malgré la teneur « vivace » de vos propos et alors qu’on vous retrouve  parmi les membres soutenant la liste de Mr Dherbeys.

 

-        Je vous rappelle que la réforme des rythmes scolaires est dès sa base UNE MESURE POLITIQUE.

-        Parler de la gratuité pour la première année et des « on verra par la suite » ou d’aides financées par l’état, c’est faire preuve, au même titre que nos dirigeants, d’un manque de réalisme et de responsabilité pour l’avenir de nos enfants ! C’est oublier la dette de l’Etat, c’est méconnaitre les baisses énormes prévues pour les dotations des communes dans les années à venir, c’est croire qu’on trouvera toujours de bonnes vaches laitières pour financer des mesures au coût astronomique  dont l’utilité est loin d’être prouvée et prioritaire.

 

-        Une réforme sur le contenu même des enseignements et qui n’alourdirait pas les dépenses de l’état et donc du contribuable serait bien plus importante et « raisonnable »

 

-        « 83% de personnes non consultées » est aussi une réalité, désolée que vous préfériez ne pas l’entendre et vous réjouir de l’avis des 17% qui vont dans votre sens. Et oui, nous sommes  des représentants mais de tous ceux que vous ne voulez pas entendre, vous, tout comme le gouvernement de François Hollande !

-        Si vous appelez un « travail de concertation » une mesure imposée et rendue obligatoire, ça devrait vous interroger, non ?

-         Vous pouvez répondre,  Mme BRINSTER FERSING que c’est de la démagogie, ce mot est très en vogue au PS entre Valls, Mr Dherbeys et vous, on reconnait bien là «  l’étiquette » !

 

-        Enfin, la personne que vous avez cherché à déstabiliser n’a pas répondu présente à votre courtoise invitation, mais rassurez-vous, un parent, membre de notre association  s’est bien déplacé. C’est vrai qu’elle s’est passée de préciser son appartenance à notre « groupe » et je crois qu’elle a bien fait, pour éviter toute forme d’agressivité.

Donc  pas besoin de discourir davantage. Vos réactions et justifications en disent long … !

 

Mais Mme la professeur à l'égo bien gonflé, qui « réfléchit au bien de nos enfants », c’est avec regret que je constate une divergence sur les perspectives d’avenir. Pour ma part, tout comme de nombreux parents, je préférerais des mesures qui améliorent  la situation de l’emploi dans notre pays, les débouchés pour nos jeunes et le contenu pédagogique plutôt que celles, qui creusent le déficit public et qui empêchent notamment les enfants de pratiquer des activités librement le mercredi matin!

 

Stéphanie Augier

Conseillère municipale UMP.

Vice-présidente de l'association Tullins Avenir Solidaire

Enseignante.

 

Les 2 commentaires:

 

De Cathy BRINSTER FERSING

Bonjour,
>
> Je viens de prendre connaissance de votre article, et je dois dire qu'en tant que parent délégué, votre article me fait bien sourire...que de démagogie!!!
>
> Quand saurez vous enfin vous positionner en tant que représentant des tullinois et être constructif?
>
> J'ai fait partie de ses parents à qui l'on a proposé de signer cette fameuse pétition. La personne en question colportait de fausses informations, se faisait passer pour une maman de Fures et n'en était pas. En l'espace de 30 secondes, elle m'a donnée 3 informations erronées. Elle n'était au courant de rien, se contredisait systématiquement, se permettait de faire de la politique de comptoir dans la cour de l'école maternelle... en omettant de dire que cette pétition portait une étiquette!!!
>
> Je lui ai proposé de venir à la réunion des parents délégués organisée en amont de la réunion de la mairie: elle n'est pas venue bien évidemment puisqu'elle ne se sentait pas concernée! Son rôle étant ici uniquement de faire de la politique de bas étages en se moquant des parents et en ne donnant qu'une partie des informations!
>
>
> Laissez moi vous rappeler que l'école est apolitique, et que votre pétition était outrancière vis à vis de toute la communauté qui travaille autour des rythmes scolaires (dont les parents )
>
> 83% des parents non consultés??? mensonge... (un questionnaire a été donné à tous les parents, et tous ont eu la possibilité de répondre!)
>
> Gratuité sur 2 ans? mensonge....il a été clairement dit que les activités seraient gratuites la première année pour l'instant... A voir pour la suite
>
>
> Une réunion mise en place grâce à votre pétition: mensonge! La réunion était déjà planifiée alors que votre petit pantin arpentait encore l'école de Fures
>
>
> Votre article n'est que pure démagogie et rien de plus...
>
> Notre rôle à tous est maintenant de réfléchir ensemble à la bonne mise en place de cette réforme...ce qui est en très bonne voie à Tullins.
>
> Ne prenez pas l'école en otage dans vos débats politiques...
>
>
> Je me permets de préciser que je ne parle pas en tant que représentant politique, mais en tant que parent et professeure, qui réfléchit pour le BIEN DE NOS ENFANTS, et non pas pour assouvir des égos mal menés... A bon entendeur!"

 

 

et

 

de Delphine DELAUNAY


Bonjour, j’ai pris connaissance aujourd’hui de votre article concernant la mise en place de la réforme scolaire sur la commune de Tullins-Fures et ne peux rester sans réagir aux vues de son contenu. Je précise que je n’interviens pas à titre politique mais uniquement en tant que parent et délégué des parents d’élèves (DPE) pour rétablir une certaine vérité très différente de celle que vous donnez.
J’ai fait partie du groupe de travail mis en place en avril 2013, j’ai assisté à toutes les réunions où les DPE étaient invitée dans l’intérêt de nos enfants afin de mettre en place cette réforme obligatoire
(Décret n° 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l'organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires, confirmé le 24 avril 2014 par Benoît Hamon ministre de l’éducation nationale).
Pour reprendre votre phrase… le nouveau ministre de l’éducation s’est prononcé pour assouplir le dispositif de ce nouveau rythme, tout en gardant les 4 jours ½… je complèterai avec …. pour faciliter la mise en place de la réforme dans les petites communes à petits budgets qui ne bénéficient ni des structures ni de la possibilité de trouver des intervenant pour des durées aussi courtes.
La concertation avec les représentants des parents d’élèves a commencé lors d’un conseil d’école extraordinaire le 21 février 2013 avec un vote de l’ensemble des participants pour le report de la réforme à la rentrée 2014. Nous avons été conviés à assister à plusieurs réunions, les 18 avril, 23 septembre, 24 octobre, 10 décembre 2013, les 28 janvier, 18 avril, 13 mai et 26 mai 2014, une prochaine à programmer dans 3 semaines environ avant la mise en place d’un comité de suivi pour la rentrée 2014.
Vous parlez des parents délégués comme une minorité, cependant vous êtes bien placés pour savoir qu’il est difficile d’établir des discussions constructives avec un grand nombre de personnes. Les parents délégués sont des représentants de parents d’élèves élus par un vote au même titre qu’un élu municipal pour les habitants de sa commune. De notre côté, nous avons invités les parents d’élèves à assister aux réunions préparatoires au conseil d’école afin de leur donner des informations sur l’évolution de la mise en place de la réforme sur notre commune. Un nombre très restreint de parents est venu assister à ces réunions. Nous avons prévu d’en programmer une supplémentaire courant juin pour transmettre les dernières informations avant les inscriptions.
En début d’année 2014, nous avons fait passer un sondage à l’ensemble des parents d’élèves des écoles maternelles et élémentaires. Les écoles de Tullins et Fures ont fait passé le même questionnaire afin de informer les parents sur les derniers changements de la grille horaire 2014 et de recueillir leurs souhaits sur la mise en place des activités. Le taux de participation à ce sondage a été de l’ordre de 50 à 60% sur les 4 écoles. Il y a également eu un affichage des résultats du sondage sur le groupe scolaire de Fures.
La mairie nous a recontactés le 11 avril pour nous informer de la date de la prochaine réunion, le 18 avril 2014. La mise en place d’une pétition de votre part fin avril n’a rien à voir avec la décision d’une réunion réunissant l’ensemble des participants. A la suite d’une conversation téléphonique avec la responsable de la vie scolaire Mme Saulnier, il avait été convenu de recontacter la mairie 3 semaines après les élections afin de laisser le temps à la nouvelle équipe de se mettre en place. Un courrier adressé par les DPE de Tullins est également parvenu à la municipalité afin de relancer la concertation entre la mairie et les DPE.
La pétition qui a circulé devant l’école n’a pas été présentée aux parents comme la production d’une association politique, elle n’a été que désinformation en véhiculant des idées radicalement opposées à celles présentées par la mairie lors de la réunion du 11 avril (activités payantes, facultativité de la mise en place de la réforme…). Quand il a été demandé à cette personne si elle agissait en tant que parent délégué, la réponse a été évasive, laissant les personnes présentes dans le doute. On peut regretter ici votre manque de transparence et l’usurpation de fonction. Nous lui avons proposé de participer à notre réunion d’information proposée aux parents d’élèves mais elle ne s’est pas donnée la peine de se déplacer…
Au sujet de la gratuité des activités, la mairie nous a fait part de ce choix afin de permettre l’accès aux activités à l’ensemble des élèves de la commune, il nous a été demandé de nous exprimer sur ce choix et chaque personne assistant à cette réunion a pu intervenir et donner son avis. Il n’a à aucun moment été question de promesse quant à la pérennité de cette gratuité, qui serait en grande partie conditionnée par le report de l’aide versé par l’état (50 euros par enfant par le biais d'un "fonds d'amorçage »).
Il me semble qu’avant de véhiculer autant d’informations, il vous faudrait vérifier vos sources. En tant que parent délégué, nous n’agissons pas dans un cadre politique mais dans le seul intérêt de nos enfants. Nous avons donné beaucoup de notre temps par choix et par conviction et il est très regrettable de lire vos propos qui minimisent notre implication dans ce sujet qui nous tient à cœur depuis plus d’un an.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Laila 09/06/2014 12:25


Je souhaite rectifier certaines informations au sujet du message des délégués de

parents d' élèves.

Vous critiquez mais vous ne vous êtes pas présentées à nous, les jours de pétition.

Toutes vos critiques sont fausses, il n' y a pas besoin de connaître les réponses à vos

questions au sujet de l' organisation du rythme scolaire. On était là, sur place, pour

connaître l' opinion des parents! Et comme vous l'avez constaté, vu votre présence ces

jours là, toutes les personnes interrogées ont signées la pétition! Et je suppose que la seule

personne qui n' a pas signé est l' une d' entre vous! D' ailleurs, je l' avais trouvé

un peu ridicule sur son comportement.

Maintenant, il est important de penser à nos enfants.