Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 22:56

Les six premiers points de l'ordre du jour du conseil municipal, de ce vendredi 23 mai 2014, ont été reportés par Mr le Maire qui nous a informés à la dernière minute.

En effet, le premier point prévoyait l'adoption d'un règlement intérieur anti-démocratique, ne laissant aucune place au débat, à l'échange d'idées et dont le seul but était de verrouiller l'opposition. Face à cela, nous nous étions "armés" en  préparant huit amendements contre cette décision "illégale" que nous avons soumis au maire en début de semaine,puisque les amendements doivent être communiqués, par écrit, en avance. Grâce à cela, nous avons obtenu gain de cause. En effet,le maire a demandé un report pour l'adoption de ce règlement en nous proposant de participer à un groupe de  reflexion, pour en élaborer un autre, de manière concertée, qui soit plus acceptable.

Première question:

Pourquoi avoir rédigé et proposé un pavé anti-démocratique à l'ordre du jour, sans cette concertation préalable?

Pourquoi nous proposer maintenant, une concertation sur un règlement, qui, à la base, recherchait qu' une seule chose: nous faire taire? Veulent-ils nous associer à une reflexion commune pour que nous soyons nos propres bourreaux et qu'ils puissent affirmer que c'est avec notre accord que "nous" avons décidé d'un reglement inacceptable?


Nous ne sommes pas dupes et la confiance, malgré le partage d'une envie commune de penser au bien de tous et un souci réciproque d'apaisement, est clairement inconcevable.

 

Face à ces questions, les réponses paraissent donc déjà bien dessinées.

Le maire, devant une véritable opposition, et non face à un groupe dont il contrôle l'ensemble des votes, a du reculer.

Si nous avions été "mous", si nous n'avions pas préparé ces amendements, il n'aurait jamais reporté cette délibération et proposé une "pseudo-concertation".

La concertation aura donc lieu, mais elle aboutira uniquement si certains "ajouts" aux articles de lois sont abandonnés, si le reglement tolère le débat et le fait de pouvoir penser autrement.

Partager cet article

Repost0

commentaires