Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 09:00

 

 

 

 

La cérémonie du 69e anniversaire de la victoire marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale, s’est déroulée ce jeudi matin au monument aux morts de Tullins. Autour du maire Jean-Yves Dherbeys, de ses adjoints et conseillers municipaux, on a noté la présence des représentants de la Fnaca-Umac, le maquis des Chambarans, la gendarmerie, les sapeurs-pompiers, les JSP et la population. Après la lecture du message de Kader Arif, secrétaire d’État auprès du ministre de la défense, le dépôt des gerbes au monument aux morts, une minute de silence a été respectée, ponctuée par la sonnerie aux morts. La cérémonie s’est terminée par une vibrante Marseillaise, interprétée par les musiciens de l’Echo de la Vallée et le chant des partisans. Au cours de la cérémonie, Jean-Yves Dherbeys, maire de Tullins a été victime d’un léger malaise. De suite pris en charge par les sapeurs-pompiers présents à la cérémonie, il a été dirigé sur l’hôpital de Voiron pour de plus amples examens.

 

Repost0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 19:24

memorial-association.JPG

Repost0
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 10:45

P5011707.JPGNous nous sommes rendus en ce jeudi 1er mai, à la journée "portes ouvertes" du Domaine Saint Jean de Chépy, au beau programme éclectique, « Patrimoine vivant et Art en marche ». 

C'est grâce à Philippe Martinenghi et son fils, que nous remercions, que les portes du Domaine, dont le château date du XIIIème siècle, ont pu s'ouvrir au public. 

P5011712.JPGLes membres de l'association ArtChépy, dont le Président, Pierre Ostian, sont engagés dans ce projet destiné à ouvrir à tous ce magnifique lieu et de partager le patrimoine et les créations d’art contemporain présents au Domaine.
Cette journée était notamment l'occasion de rendre un hommage, animé par Martine Chaperon, au peintre dauphinois André Chichignoud .Raymond Jaquier nous a également présenté le 7° Symposium de sculpture. (photo ci-contre)

P5011708

Au cours de ces portes ouvertes, nous avons participé à la conférence de Xavier Pain sur le thème : «Découverte… La Voûte céleste de St Jean de Chépy serait-elle un atelier d’alchimiste ?» C'est avec passion qu'il nous a parlé des mystères qui se rattachent à cette voûte, commanditée par Maurice Bressieu au XVII°siècle. Représentant la carte du ciel avec ses constellations et ses 12 signes du zodiaque, elle est remplie de références mythologiques et mérite d'être vue!

 

P5011713.JPG

 

 

Nous avons aussi pu écouter quelques morceaux de musique classique, du Chopin et du Bach notamment, grâce à la la présence du pianiste Daniel Berthet. Nous avons découvert le travail du verre sur vitraux d'Anne Brugirard de l’Atelier Montfollet qui crée et restaure des vitraux depuis 1943.

 

Et nous avons profité d'un tour de calèche pour parfaire et clore cette journée d'une grande richesse.

P5011704.JPG

Repost0
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 18:00

monument-aux-morts.JPGCe dimanche 27avril 2014, nous avons assisté à la cérémonie de commémoration pour les victimes et les héros de la déportation devant le monument aux morts. Les représentants des anciens combattants, du maquis des Chambarans, de l’AFN, des sapeurs-pompiers et la police municipale étaient présents ainsi que les musiciens de l’Echo de la Vallée.

 

Cette journée nationale honore la mémoire de tous les déportés sans distinction et rend hommage à leur sacrifice. Elle a pour vocation de rappeler à tous cet épisode tragique de notre histoire, les leçons qui s'en dégagent, afin que de tels drames ne se reproduisent plus.


 

 

Repost0
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 17:35

Conseil : pouvoirs, indemnités et guérilla

Ça a démarré fort. La réunion du conseil municipal, vendredi soir, ne comptait que six points à l’ordre du jour mais les oppositions (surtout une) se sont tout de suite et longuement signalées, menant une guérilla tous azimuts au maire.

Celui-ci a pourtant commencé par montrer son souci de transparence, soulignant qu’il avait rencontré MM. Augier et Lacroix (il n’a pas eu le temps de voir M. Di Nola) avant le conseil, pour évoquer les dossiers. Mais Cédric Augier (groupe UDI/UMP/sans étiquette) a attaqué tout de suite : « Vous nous demandez de vous accorder des délégations de pouvoir, mais vous n’êtes pas capable d’assurer la première d’entre elles, votre pouvoir de police. » L’opposant affirmait qu’« aucune mesure concrète » n’avait été prise en matière de sécurité, alors que trois cambriolages avaient été recensés et que les « voyous » dealaient…

« Complètement hors sujet »

« Vous êtes complètement hors sujet », répliquait M. Dherbeys avec flegme. M. Augier réclamait un vote public. Une demande soutenue par MM. Lacroix et Di Nola (minorités de gauche). Pour cette délibération et la suivante (les indemnités du maire et des adjoints), chacun a donc dit à son tour s’il était pour ou contre ! Le groupe Augier et M. Lacroix ont voté contre l’attribution des délégations.

Concernant les indemnités, M. Dherbeys a rappelé qu’il avait tenu sa promesse d’en diminuer le volume global, ce qui représente une économie de « plus de 20 000 € ». Mais personne n’a dit ou demandé de quelles sommes exactes il était question, les élus ne parlant que de pourcentages de « l’indice brut 1015 »…

Stéphanie Augier a ciblé le maire : « Vous touchez une bonne retraite, une indemnité de vice-président de la CAPV… Ça ne donne pas vraiment l’exemple. Le maire de droite de La Tour-du-Pin, lui, a réduit ses indemnités de 40 % et celles de ses adjoints de 30 % pour permettre d’embaucher un policier municipal… » Le maire a souri : « Oui, c’est très démagogique… » Avant de revenir à l’intervention de Mme Augier : « Je ne vous permets pas de dire que j’ai une bonne retraite, vous n’en savez rien ! Et l’indemnité de la CAPV est au minimum. »

Franck Présumey s’est énervé : « Je ne suis pas adjoint pour toucher une indemnité ! Nous sommes des gens engagés, cette indemnité compense le temps énorme passé pour la vie publique. » Mais Alain Maréchal s’étonnait de la majoration de 15 % des indemnités liée au fait que Tullins est chef-lieu de canton. Pour M. Augier, il n’était pas obligatoire de l’appliquer. La majorité de son groupe a voté contre, Mme Patroncini et M. Lacroix se sont abstenus, M. Di Nola a voté pour. Le mandat va être long…

Brèves de conseil municipal

L’intervention du jour

Un peu agacé par le comportement des élus du groupe UDI/UMP/sans étiquette, le premier adjoint au maire Franck Présumey a tapé du poing sur la table : « Il va falloir fixer rapidement un règlement intérieur pour empêcher les prises de parole intempestives. C’est le maire qui donne la parole. On ne se répond pas les uns aux autres comme ça ! » Ce règlement intérieur sera présenté aux élus municipaux lors de la prochaine réunion du conseil municipal le 15 mai à 18 h 30.

Le regret du jour

Alain Maréchal, élu d’opposition (UDI/UMP/sans étiquette), au milieu d’échanges aigres-doux avec le maire, a émis un regret : ne pas voir ses collègues élus de l’autre côté de la salle… En effet, la disposition de la table des conseillers municipaux, avec le public au milieu, empêche les deux branches du U de se voir ! Le maire a expliqué qu’il n’était pas possible d’aménager la salle du conseil autrement.

La question… inexpérimentée du jour

Elle est également venue de M. Maréchal. Voyant sur le texte d’une délibération qu’elle était présentée par un rapporteur, il s’est étonné : « Comment peut-il y avoir un rapporteur s’il n’y a pas de commission ? » En fait, le rapporteur est juste celui qui présente la délibération, c’est le terme officiel… Le manque d’expérience, sans doute.

L’unanimité du jour

Certes, il n’y avait que six points à l’ordre du jour, mais chacun a été contesté avec virulence… sauf un, le dernier : la subvention exceptionnelle de 1 750 € attribuée à l’Écho de la Vallée pour s’équiper de nouvelles parkas brodées de l’écusson de l’association. Cette délibération a été adoptée à l’unanimité.

La blague du jour

Elle est aussi l’œuvre d’Alain Maréchal, décidément très actif. Le maire, Jean-Yves Dherbeys, a rappelé à tous que le conseil était filmé et diffusé sur le site Internet de la mairie. Du tac au tac, M. Maréchal a lancé : « Déjà la vidéosurveillance ! » Un peu d’humour ne nuit pas…

Repost0